Previous Article Next Article Les praticiens ont raison, pas les théoriciens
Posted in Conseil

Les praticiens ont raison, pas les théoriciens

Les praticiens ont raison, pas les théoriciens Posted on 20 juillet 2019Leave a comment

Lorsque que vous écoutez les « experts », voilà ce qu’ils (certains) vous disent : l’évolution du nombre de vues sur vos publications LinkedIn suit une courbe exponentielle.

C’est faux et les données réelles révèlent une toute autre vérité. 

Voici deux exemples extrêmes pour corroborer cette analyse, une publication à 50 521 vues et une publication à 86 vues.

Une publication à 50 000 vues

Dans la publication en question, je mettais en avant l’initiative de l’association Entourage avec son site LinkedOut pour aider les « hors réseaux sociaux » à bénéficier d’un relais sur ces réseaux sociaux auxquels ils n’ont pas accès.

publication linkedout

 

Voici le résultat de la progression du nombre de vues (courbe grise). Rien d’exponentiel !

graphe linekedout
courbe de progression du nombre de vues

J’ai récupéré le détail des premières heures (publication du 4 juillet à 15h, évolution par heure jusqu’à 21h) pour voir si le tout début pouvait ressembler à une courbe exponentielle. C’est la courbe bleue. Pour bien vous permettre de comparer, j’ai simulé une courbe exponentielle en rouge.

simulation viralité publications

 

Nous avons plutôt une progression linéaire du nombre de vue, ce dès le début de l’exposition de la publication à l’audience.

Une publication à 86 vues

Oui, j’ai aussi des publications qui ne donnent rien. Pas de vue, ni d’engagement. Cette publication reprenait un retour d’expérience interessant sur l’utilisation de la nouvelle fonctionnalité proposé par LinkedIn dans sa messagerie, à savoir la possibilité de laisser des messages vocaux. Ce retour d’expérience est un article publié sur LinkedIn (exactement comme cet article que vous lisez).

publication voicemail

 

Cette publication n’a reçu aucun engagement (aucun like, aucun commentaire, aucun partage). Il plafonne à 86 vues. Point barre ! L’algorithme considère que je ne suis pas pertinent pour mon audience.

Pas d’engagement = pas de pertinence = pas de vue.

Oui je ré-affirme que les vues sont le résultat de l’engagement de votre audience et non l’inverse.

Cependant, même sans engagement, la courbe d’évolution du (très faible) nombre de vues suit la même progression que pour la précédente publication à fort engagement et vues. Absolument rien d’exponentiel !

graphe voicemail

Que retenir de ces deux exemples

Dans les deux cas, la courbe d’évolution du nombre de vues est tout sauf exponentielle. Elle est plus ou moins continue jusqu’à atteindre un plateau. On est même plus proche d’une courbe logarithmique.

Ce qu’il faut retenir, c’est que vous devez avoir l’esprit critique vis à vis de tout ce qui affirmé comme des vérités vraies d’expert. Et c’est applicable en premier lieu vis à vis de cet article qui n’est que le retour d’expérience de mes propres publications.

Je ne cherche pas à avoir raison, j’ambitionne d’être utile dans la maîtrise de sa propre influence professionnelle LinkedIn.

Vous avez des données à partager pour renforcer ou infirmer ce que je constate sur mes publications ? Je suis preneur de vos analyses. Engageons une discussion pour progresser ensemble.

Remarque : j’ai pu analyser ces données et obtenir ces graphes avec l’application shieldapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *